Histoire de la ferme des 7lieux

A l’origine en 1999, nous étions implantés dans une ferme en Flandre française : « La Ferme des 7 lieux »

Les objectifs de départ :

 

• L’écologie à portée d’esprit / L’écologie à portée de main
• Etre en harmonie avec la Nature et sa Nature


Juin 1992, la notion de «Développement Durable» naît lors du Sommet de la Terre à Rio. Rien ne devait jamais plus être comme avant : le développement économique et social se conjugue désormais avec l’environnement. Développement économique et création d’emplois, protection de l’environnement, économie des ressources naturelles et participation des habitants forment les 4 axes inséparables de ce concept global de développement.

Des animations écologiques eurent lieu dans la ferme des 7lieux avec pour cadre des «Dimanches Découvertes».
Les thèmes furent variés : randonnées, conférences, travail au jardin, cueillette de plantes sauvages pour l’élaboration de petits repas, mise à disposition de salles pour
des thérapeutes. L’association travaille alors sur 4 secteurs : le développement durable, la santé au naturel, la découverte botanique et la nature à travers l’expression artistique.

Paysage49

A partir de JUILLET 2003 : Vente de la ferme et développement de la communication écologique et informative par internet sur Sainghin en Mélantois 59262

----------------------------------------------

l’Histoire de la ferme des 7 lieux

Développement économique et création d’emplois, protection de l’environnement, économie des ressources naturelles et participation des habitants forment les 4 axes inséparables de ce concept global de développement.

Convaincus depuis longtemps déjà du bien-fondé de cette démarche et pour répondre à l’attente de plus en plus forte d’une nouvelle qualité de vie en adéquation avec nos aspirations, nous souhaitons développer, faire vivre et progresser : un lieu en harmonie avec la Nature, permettant la promotion des techniques de développement personnel.

LES OBJECTIFS

1. ACCUEILLIR Créer, développer, promouvoir et gérer un centre d’accueil et d’hébergement (chambres et tables d’hôtes) dans un cadre chaleureux et ouvert sur la Nature.

2. ETRE UNE VITRINE ÉCONOMIQUE ET TECHNOLOGIQUE DE L’ÉCOLOGIE MODERNE APPLIQUÉE "C’est une triste chose de penser que la Nature parle et que le genre humain n’écoute pas" (Victor Hugo). Construction de bâtiments avec des matériaux écologiques novateurs. Utilisation des énergies renouvelables (vent, soleil, bois). Tri sélectif et recyclage des déchets. Mise en valeur de l’écosystème biologique (haies, mare, prairie naturelle). Culture d’un jardin potager Récupération et gestion de l’eau de pluie.

3. TRANSMETTRE "Qu’est-ce que l’Homme dans la Nature ? Un néant à l’égard de l’infini, un tout à l’égard du néant, un milieu entre rien et tout" (Pascal). Organisation, accueil et hébergement de stages, formations et séminaires ayant pour thèmes : le ressourcement et le développement personnel (repos, relaxation, promenades, psychothérapie), la Santé et la connaissance de l’Environnement (herboristerie, diététique, géobiologie, étude des champs magnétiques), la fabrication de pain biologique, les techniques de constructions écologiques

4. COMMUNIQUER Réaliser des outils et supports de communication interne et externe pour partager notre expérience, promouvoir les lieux similaires ou complémentaires, mettre en valeur les réseaux et distribuer nos produits : journal, site internet, vidéo, panneaux pédagogiques

 

L'offre

• Un cadre et une alimentation en harmonie avec la Nature, l'environnement et le bien-être des personnes.

• Un lieu de séjour ouvert à un large public (classes vertes, groupes de personnes âgées, familles, touristes, curieux…).

• Un lieu mis à disposition à destination de toute personne, groupe ou association susceptibles de "nourrir" le projet.

• Des séjours, conférences, stages et/ou formations organisés autour de thèmes alliant la connaissance de soi à la connaissance de l'environnement (Nature et tourisme, plantes médicinales, diététique, géobiologie, énergies naturelles, "éco-constructions"…).

• Des stages et/ou formations d'expression (expression corporelle, vidéo, théâtre…).

• Des produits de culture biologique venant de notre propre production (fabrication de pain, exploitation maraîchère) et de producteurs locaux.

• Un mieux être par une meilleure connaissance de soi, en lien avec des professionnels (médecins, homéopathes, psychothérapeutes, diététiciens…).

• Un lieu d'information, de réflexion, d'échange et de sensibilisation quant à une nouvelle manière de vivre plus proche de la Nature, plus simple, plus vraie. Dans le cadre de tables rondes, des médecins, philosophes et thérapeutes travailleront sur la formalisation de ce concept, cette dernière pourra éventuellement déboucher sur une édition.

• Un centre de documentation sur les thèmes du développement personnel, des médecines douces, de l'habitat naturel, de la découverte de l'environnement…

• Une dimension culturelle et historique par l'accueil de troupes de théâtre, artistes, artisans, chorales, conteurs…

- Une ruche d’associations (jusqu’au nombre de 7), touchant les secteurs de l’environnement, du développement personnel, de l’écologie, de l’éco-construction, de la santé et de la culture. Elle pourrait permettre à ces associations de s’implanter dans un secteur rural; les associations bénéficieraient d’une assistance technique et administrative commune dans un grand local adapté à leurs besoins.      

Il s’agit également de donner à ce projet une dimension sociale par l’embauche de personnel en chômage de longue durée via des associations (telles que les entreprises d’insertion) pour la production maraîchère, la vente des  excédents de notre production et la création d’une superette qui proposerait des produits de qualité bio en complément (céréales, huiles, etc....), pour l’entretien du lieu, etc....

La combinaison d’un savoir-faire quel qu’il soit, d’une connaissance de la commune et des alentours à l’opportunité de participer à l’élaboration d’un projet peut être motivant, pour certains, et être l’occasion de reprendre une vie “créative”.

                                                                                                                                 

Les différents modes de fonctionnement

L'association se propose de développer ses activités selon les modalités suivantes :

• Mise à disposition de moyens à l'usage de personnes ayant un statut libéral et entièrement responsables de leur démarche, de leur contenu et de leurs financements (médecins, homéopathes, psychothérapeutes, diététiciens…).

• Mise à disposition de moyens à l'usage de groupes ou d'associations entièrement responsables de leur démarche, de leur contenu et de leurs financements (groupes d'échanges réciproques de savoir, associations culturelles…).

• Organisation de stages et/ou de formations. Notre association devient alors productrice et responsable du projet, des contenus et des financements. Elle salarie ses intervenants (vacataires) et répond elle-même aux normes lui permettant de recevoir des subventions en tant qu'organisme de formation.

• Mise à disposition de moyens à l'usage de professionnels de l'habitat écologique.

 

Les moyens

1. Les moyens matériels (pour étude)

• La Ferme des 7 Lieux, Boeschèpe (59299) : (pour base d’exemple)

            Situé près de la frontière belge, entre Lille et Dunkerque, le centre d'accueil (facilement accessible) comprendra différentes parties :

- Voirie, stationnement, VRD : parking pour 20 véhicules plus un bus, espaces verts,              cheminement.

            - Accueil : hall, sanitaires (accessibles aux personnes à mobilité réduite).

- Restauration : cuisine collective, espace restauration pour 50 personnes, espace détente avec                 cheminée.

              Hébergement : 4 chambres individuelles avec pièce d'eau (pour les animateurs, intervenants),

4 chambres collectives de 4 places, sanitaires, douches.

            -  Cave, serre, véranda.

            -  Gestion, administration : 2 bureaux de 12 à 15 m2.

            -  Atelier pour l’entretien et la réparation de la ferme.

            -  Expositions, conférences, documentation :

• Pédagogie : 3 salles de travail en groupe (3x50m2), ateliers interactifs et travaux      pratiques (100m2).

                        • Exposition thématique : 1 espace exposition .

                        • Communication : 1 espace documentation, 1 espace multimédia, 1 partie   modulable et occultable pour             conférences.

            - Parties privées : logement de fonction.

            - Aménagements extérieurs : cour intérieure, aménagement d'une mare et aménagements paysagers.

                        - Le bâtiment n° 1, (D sur le plan) d’une capacité d’accueil de  20 personnes environ,  avec :

- une salle de restauration pour 15 personnes environ,

- 5 chambres collectives avec salle de bain,

- une salle d’accueil. 

                                                                      

                        - Le bâtiment n° 2, C sur le plan) d’une capacité d’accueil de  50 personnes environ,  avec :

- une salle de travail de 50 m2,

- une salle d’exposition, de documentation et de conférences,

- une salle de détente avec cheminée,

- une salle de restauration pour 50 personnes environ,

- une cuisine équipée pour collectivité comprenant réserve, salle de préparation et cuisine,

- 4 chambres collectives pour 4  personnes,

- des sanitaires,

- un espace administratif,                 

- un bureau animateur,

- une salle d’accueil public,

- une cave,

- un espace entretien-réparation,

- une serre,

- une véranda,

- une terrasse.

                        - Le bâtiment n° 3 (B sur le plan), d’une capacité d’accueil de  20 personnes environ  avec :

- 2 salles de travail  ( 60 m2 environ) avec moquette pour l’une d’entre elles,

- un coin détente,

- des sanitaires.

• Un environnement rural préservé : le corps de ferme est situé au milieu d'un hectare d'espaces verts avec jardin potager, pâtures, arbres, étendue d'eau… Le terrain est situé dans la région des Monts de Flandre, dans la Plaine de la Lys, dans la petite commune de Boeschèpe.

• Un lieu et un environnement pleins d'Histoire

                                                                                  

2. Les moyens humains

• Un responsable-gestionnaire.

• Un animateur du centre.

• Une personne chargée à temps partiel de la restauration.

• Une personne chargée à temps partiel de l'entretien.

• Une personne chargée à temps partiel de la maintenance.

• Une personne chargée à temps partiel de l'entretien des espaces verts, du potager.

• Des intervenants vacataires.

• Etc…

3. Les moyens financiers

Notre association n'a pas vocation à devenir propriétaire des bâtiments nécessaires à son action (création d'une SCI). L'investissement se situe donc à deux niveaux:

° l’aménagement des lieux pour les adaptés aux différents projets cités plus haut.

° l'ameublement, de la bureautique et de l'équipement nécessaire à l'entretien locatif.

Le budget prévisionnel de fonctionnement sera à étudier en fonction des travaux d'aménagement  réalisés.

 


La ferme au salon Fauniflore de Lille

Nous étions présents au dernier salon Fauniflore au nouveau siècle à Lille les 9 et 10 mars 2002.

 

Elu meilleur site régional associatif !

Nous remercions les membres du jury du concours Maregion.web de nous avoir élu meilleur site régional de l’année dans la catégorie associations

 

Vu à la télé ! 7lieux dans l’émission "Par ici la sortie" sur France3 en février 2002.

PRÉCISONS qu'en Juillet 2003 LA FERME A ÉTÉ VENDUE ET QUE LES ANIMATIONS SUR PLACE SE SONT ARRÊTÉES...

  • 1 vote. Moyenne 5 sur 5.