Non Au Mercure Dentaire !

Non Au Mercure Dentaire !

 

L’ émission ‘Envoyé spécial’ sur les prothèses dentaires,

Le reporter Laurent Hakim a interviewé différentes personnes, dont Marie Grosman, conseillère scientifique de NAMD, et un dentiste membre du bureau, qui témoigne sur son intoxication professionnelle.

Website : http://non-au-mercure-dentaire.org

 

NAMD rappelle que son activité repose sur le bénévolat. La poursuite des actions engagées demande davantage d’adhérents actifs. Les personnes ayant notamment un savoir-faire dans les procédures de travail sur ordinateur et dans l’ergonomie générale des outils de communication Internet, ainsi que les anglophones, disposés à offrir leurs compétences pour soutenir la cause de l’association et permettre le développement d’actions nouvelles sont les bienvenus.

NAMD veut obtenir :
-  la reconnaissance officielle de l’existence chez de nombreux patients d’une intoxication chronique mercurielle, diagnostiquée par des marqueurs pertinents, et plus globalement la reconnaissance de l’implication des métaux dentaires dans de nombreux troubles et maladies ;
-  la prise en charge par le corps médical français des patients intoxiqués, avec des thérapeutiques adaptées , dont des chélations de métaux lourds, au lieu de leur orientation vers la filière psychiatrie ;
-  la protection suffisante lors des soins dentaires impliquant l’ amalgame grâce à des protocoles précis ;
-  la protection des femmes enceintes (fœtus) et des enfants (pas d’amalgame chez cette population) ;
-  l’interdiction définitive de l’amalgame, comme en ont décidé la Norvège, le Danemark et la Suède.

NAMD met en œuvre un ensemble d’actions :

-  mise en service d’un site Internet d’information actualisé ;
-  interventions en France sous diverses formes auprès des représentants de la classe politique, des médias, des professionnels de santé : dentistes et assistants(es), médecins ...
-  poursuite de l’action au niveau européen avec les partenaires ONGs, associations, élus, scientifiques ;

Une "liste contacts" permettra aux adhérents qui demanderont d’y figurer d’avoir des échanges directs et libres sur leurs expériences de patients.


  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !